Efficacité énergétique en cuisine

Des solutions existent pour consommer moins, avec un maximum de puissance et d’efficacité

Une cuisine professionnelle est un des postes les plus énergivoires à l’intérieur d’un bâtiment. Pourtant, pour être efficace et productif,  consommer beaucoup n’est ni une nécessité, ni une fatalité. Des solutions existent, qui permettent d’optimiser les consommations sans altérer la productivité.

Un des postes les plus énergivores : les hottes et systèmes d’extraction d’air :

On distingue en gros 3 types de hotte:

  • La hotte à simple extraction d’air, aussi appelée hotte à simple flux : elle se contente d’extraire l’air. En conséquence, toute l’énergie calorifique extraite de la pièce doit être compensée par un apport d’air (et de chauffage en hiver…) équivalent, sous peine de générer des courants d’air importants.
  • La hotte à induction : on introduit à l’intérieur de la hotte, du coté opposé à l’extraction, un flux d’air non traité et non réchauffé. L’efficacité d’extraction en est améliorée, et il ne faut plus compenser qu’une partie de l’air extrait.
  • La hotte à compensation : il est possible de pulser un troisième flux d’air, dit de compensation, par de l’air traité et réchauffé, qui a pour effet de compenser la quasi totalité de l’air extrait, tout en conservant la cuisine en légère dépression (et donc en évitant les transferts d’odeurs). Cette compensation peut se faire soit au niveau du plénum extérieur de la hotte, soit par des bouches de pulsions au niveau du local.

Un système de ventilation non efficace peut engendrer un inconfort majeur, et des surcoûts de plusieurs dizaines de milliers d’Euro par an !

Il est pourtant possible d’améliorer le rendement énergétique :

  • En dimensionnant et en positionnant correctement les hottes.
  • En priviliégiant les systèmes à double ou à triple flux.
  • En choisissant des hottes à efficacité augmentée. Plus chères à l’achat, ces hottes améliorent les flux d’induction et de compensation grâce à des dispositifs motorisés complémentaires. En conséquence, les débits d’extraction peuvent être considérablement réduits.
  • En installant un système de régulation intelligent, qui détectera le besoin réel d’extraction, et commandera les moteurs en conséquence.

Il est aujourd’hui possible d’installer de tels systèmes sur des hottes existantes, pour un coût très raisonnable.

Voici un lien vers un site riche en informations et conseils : www.energieplus-lesite.be

Vous voulez en savoir plus ? Contactez nous pour plus de renseignements ou la visite d’un de nos spécialistes.

Intéressé par nos solutions ?

yourwebpresenceEfficacité énergétique en cuisine